AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Bottins  Annexes  Animations  Flood  
Membres à l'honneur
Félicitations à Orion et Sjael !

Fermeture du forum
nous vous remercions pour cette
incroyable aventure
Ils sont attendus

Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Partagez
 

 liaisons dangereuses

Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Edo Misaldir
Edo Misaldir

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 12/09/2018
✧ Orbes : 467
✧ Opales : 666
✧ Faceclaim : aaron taylor-johnson
✧ Crédits : noz
liaisons dangereuses 10.47
✧ Peuple : Changeforme
✧ Profession : pilote de dirigeable pour une famille noble, la tête dans les nuages et le coeur bien accroché
✧ Idéologie : personne n'a légitimement le droit de toucher aux coutumes des autres peuples. La royauté humaine a depuis trop longtemps maintenu les autres races dans un état de soumission intolérable. Il est profondémment anti-couronne
✧ Clan : clan de l'aigle, le clan du métal, celui de la torpeur révolutionnaire qu'Edo adorerait voir s'embraser
✧ Guilde : tout récemment nommé lieutenant au sein de la Ligue de l'Aube

liaisons dangereuses Empty
MessageSujet: liaisons dangereuses   liaisons dangereuses Empty28/10/18, 01:08 pm

Edo Misaldir
- everytime i stare into your eyes -
( 1. )
Identité

Basics Informations

Nom : Misaldir, sa famille n'a pas eu le préfixe des familles importantes de Valarya. Libres comme l'air, les membres de son clan n'ont jamais voulu se sédentariser. Prénom : Edoel, plus connu sous le surnom d'Edo. Rapide et simple. Age : vingt-huit années. Lieu de naissance : dans les steppes à l'est d'Eredhel, à bord du char à voile de son clan. Peuple : Changeformes, le peuple de marchands, la race d'Edo a bien des noms. Mais il adore être appelé Marcheur de Peau, le côté mystérieux de ses ancêtres lui a toujours plu.  Statut Matrimonial : Libre comme l'air, il ne souhaite pas s'engager et il préfère batifoler avec plusieurs personnes en même temps. Profession : Edoel est depuis peu pilote et réparateur de dirigeables pour la famille Ed'Melyn, il attend beaucoup de ce nouveau travail. La famille noble peut lui apporter des contacts et de la notoriété. Caractéristiques : Son animal totem est l'aigle des steppes, Edo s'est transformé une première fois en un oiseau et n'a jamais voulu "essayer" les autres animaux. Il préfère le rossignol au loup, la colombe au requin. Idéologie : profondément anti-couronne, il comprenait l'utilité d'une réunification lors de l'Après Grande Guerre, mais Edoel est né des années après cette guerre, et il a l'impression que les humains brident les autres peuples. Guilde : a Ligue de l'Aube la recueilli en son sein dès son arrivée à la capitale. Il est maintenant un des lieutenants et compte bien faire de ce mouvement une révolution.

More Informations

avenant, violent, passionné, plaisant, manipulateur, drôle, conservateur, légèrement absolu, trompeur, soupçonneux, traditionnel, moqueur, dépendant,

1. Le nom secret qui a été attribué à ses cinq ans par le chef de son clan est Ohm, il évoque le tonnerre et les éclairs. 2. Passionné depuis l'enfance par la mécanique et la nouvelle technologie, Edo était ravi de venir à Eredhel pour voir la construction des dirigeables mais c'était bien la seule chose qui l'attirait à la capitale. 3. Quitter son clan a été un déchirement, il a encore bien du mal à se vivre à Eredhel, il ne tient pas en place dans cette ville pourtant si grande. 4. Il se fait la parole de la cause des changeformes. Pourtant chez les Ed'Melyn, cela ne semble pas être facile. En effet, la famille qui l'a embauché semble bien plus proche de la Couronne de leur propre peuple, oubliant même les fêtes changeformes. 5. Il flirte ouvertement avec les membres de la famille. Et essaye de les faire changer de bord politique. Mais tout cela est un jeu extrêmement dangereux. 6. Edo est venu à Eredhel dans l'espoir de détruire la ville, celle-ci lui a tout pris. Sa grande sœur disparue avant sa naissance dont on parle encore dans le clan. Son grand frère le Greyhands parti étudier à Fell'Gost, les coutumes de son clan par les édits royaux. Et sa petite soeur adoptée qui est venue se venger.  7. Il entretient une relation ambigüe avec les humains et la capitale en elle-même. Entre haine, fascination, dégout et envie. 8. Il est venu à Eredhel en suivant Saeunn, pour la protéger et pour adhérer à son idée de vengeance. Son départ du char à voile lui a fait comme un électrochoc. Il n'osait plus se regarder dans un miroir. 9. Edoel est un libertin et ne s'en cache pas, il aime la chair et son envie n'est pas changeante entre les races ou les sexes. C'est pourquoi le quartier des plaisirs est son endroit préféré. A vrai dire il préfère ne pas payer pour satisfaire ses pulsions, mais parfois il est bien obligé.  10.
( 2. )
Behind the Screen

Pseudo / Nom : meltingjoe. (clara). Âge : 24. Comment as-tu connu TOC ? : chépatro. Un avis, une suggestion ? : réponse ici. Crédits : réponse ici. Petit mot de la fin : réponse ici.
the opale crown - our stories are not yet legends

_________________


king of scars
I traveled far and wide and unknown martyrs died.



Dernière édition par Ebenezer Misaldir le 18/05/19, 11:19 am, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Edo Misaldir
Edo Misaldir

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 12/09/2018
✧ Orbes : 467
✧ Opales : 666
✧ Faceclaim : aaron taylor-johnson
✧ Crédits : noz
liaisons dangereuses 10.47
✧ Peuple : Changeforme
✧ Profession : pilote de dirigeable pour une famille noble, la tête dans les nuages et le coeur bien accroché
✧ Idéologie : personne n'a légitimement le droit de toucher aux coutumes des autres peuples. La royauté humaine a depuis trop longtemps maintenu les autres races dans un état de soumission intolérable. Il est profondémment anti-couronne
✧ Clan : clan de l'aigle, le clan du métal, celui de la torpeur révolutionnaire qu'Edo adorerait voir s'embraser
✧ Guilde : tout récemment nommé lieutenant au sein de la Ligue de l'Aube

liaisons dangereuses Empty
MessageSujet: Re: liaisons dangereuses   liaisons dangereuses Empty28/10/18, 01:08 pm

Old stories are like old friends
- you have to visit them from time to time  -
 
an 1498, char à voile du clan de l'aigle
Il avait un peu peur. Mais Edoel était finalement plus excité qu'il ne ressentait d'appréhension. Le sentiment d'excitation était si fort qu'il oblitérait tous les autres. La peur et la solitude viendraient bien vite de toute façon. Eredhel, la ville de toutes les possibilités, de tous les dangers. La fait de pouvoir voir Kael régulièrement le rendait extrêmement heureux, mais la mise en garde de sa mère résonnait encore. « N'oublie pas qu'ils nous ont tout pris, Kael, Asha, même Saeunn tout... » A vrai dire, on lui avait appris à détester la ville, à la craindre comme une entité vivante à part entière. Comme si les gens ne faisaient pas la violence, comme si c'était Eredhel elle-même qui rendait les gens étranges. Ses parents lui avaient conseillé de sortir de la ville une fois par semaine afin d'étendre ses ailes et de voler au dessus de la mer pour éviter de devenir comme les changeformes sédentaires (ce qu'il ferait assidument).   

an 1501, cour extérieure du manoir ed'melyn
« Vous ne devriez pas faire ça Edoel. » Sa voix était suppliante, elle oscillait entre terrifiée et amusée. Le changeforme savait pertinemment qu'elle le regardait faire depuis tout à l'heure. Alors il s'était donné du mal pour lui montrer ce qu'il savait faire, tout en feignant l'indifférence, un grand classique. Perchée sur la balustrade en fer forgé, la plus jolie des Ed'Melyn attendait une quelconque interaction avec lui. Edo essuya ses mains caleuses noires de suie sur un vieux chiffon qu'il avait toujours près de lui et lui lança un vrai premier regard. Pas dérobé, pas fuyant, un regard perçant qui se planta dans les yeux de la jeune fille. A vrai dire, il aimait bien la vivacité d'esprit de la noble, et malgré le peu d'interactions qu'ils pouvaient avoir, Edo était toujours ravi de savoir qu'elle l'observait. « Et que dois-je faire exactement votre seigneurie ? » Il lâcha alors sciemment l'échelle sur laquelle il tenait en équilibre instable, dans l'espoir de l'amuser encore plus, ou de la faire crier. Il ne savait pas vraiment ce qu'il préférait. Il la vit se crisper lorsqu'il bascula dans le vide. Il lui lança donc un sourire éclatant, la tête en bas. Uniquement retenu par ses pieds coincés dans les barreaux de l'échelle, le sourire étendu d'une oreille à l'autre, Edo fanfaronnait. « Il faut bien que je répare votre dirigeable votre altesse. » Il était assez facile de la faire rougir, sous ses traits de jeune changeforme très libérée, elle avait fini par devenir et par penser comme une elfe lorsqu'il s'agissait d'être courtisée. C'est à dire : rêver d'un homme unique et chevalersque comme dans leurs légendes, ce qu'Edoel trouvait très étrange. Cette famille n'était définitivement plus réellement changeforme. Utiliser le titre de la Reine pour une simple baronne semblait être une idée folle pour Minerva Ed'Melyn puisqu'elle secoua la tête en soupirant. Edo se remit à l'endroit et d'un bon atterrit, non sans bruit, à côté d'elle. Toujours un sourire aux lèvres. « C'est dangereux. » Elle serrait les gants de satin qu'elle venait de retirer, chiffonnant le tissu qui devait valoir plus d'une semaine de travail pour Edoel. La voir se faire du soucis pour lui était incroyablement satisfaisant. Il n'arrivait pas à distinguer s'il lui trouvait quelque chose d'incroyable ou bien si ce n'était que sa naïveté et sa noblesse qui l'attiraient. « A vrai dire, cela est mon travail, Madame. » En soupirant à son oreille, il se permit d'avouer. « Je suis à votre service. » Alors qu'elle faisait mine de partir, Ebenezer lui effleura le bras intentionnellement. Il la sentit frissonner sous son contact.


an 1501, La Corne de Brume
Il faisait doux pour un soir d'automne, sortant de son service Edo se promenait dans Eredhel. Même s'il flânait sans but précis il se rendit compte que ses pieds le menaient vers la Corne de Brume, ses pieds semblaient toujours le diriger vers la Corne de Brume. Inlassablement. La taverne était son nouveau quartier général. Edoel aimait cette ambiance feutrée et légèrement sale. Cela contrastait avec le manoir des Ed'Melyn où il dormait. Ne pas avoir à se comporter en serviteur poli et à l'écoute, le soulageait. Il s'installa à une des tables vides. « L'hydromel est bon ce soir. » Bane, qui venait de lui verser un verre, sembla offusqué de ce que ce compliment semblait impliquer. Si les satyres pouvaient être susceptibles c'était bien au sujet de la qualité de leur boisson. Bane claqua la choppe sur la table en bois brut pour marquer son mécontentement. « L'hydromel est toujours bon, mon vieux changeforme. » Il lança nonchalamment son torchon au dessus de son épaule. Puis posa sa croupe poilue sur le tabouret en face d'Edoel. Il se servit également une choppe et après avoir bu une longue rasade lui demanda dans un sourire malicieux : « Alors qu'est-ce qui t'amène cette fois-ci Ed ? » Le changeforme sait très bien qu'il fait référence à la dernière soirée passée à la Corne de Brune. Cette soirée, où aux lueurs de l'aube il en était ressorti fatigué mais heureux, sentant la fleur et le musc, un mélange toujours extraordinaire qui lui collait à la peau lorsqu'il passait une nuit avec Moriyo et Bane. « J'attends mon frère. » Mouvement de recul pratiquement imperceptible de la part du satyre. Edoel s'en veut de le mettre dans une position délicate. Mais la Corne de Brume est la seule taverne où les deux frères peuvent se rencontrer sans qu'il n'y ait de problème. Et surtout la seule où ils peuvent discuter d'affaires importantes. « Je n'aime pas quand tu ramènes des Greyhands ici... » Ses sabots claquent sur le sol, signe qui le trahit lorsqu'il est en colère, apeuré, impatient, frustré ou particulièrement excité. Et cette fois-ci ils ne se charment pas, Bane est concrètement inquiet. Edo lève les yeux au ciel, le satyre est parfois trop suspicieux. Son frère avait prouvé en plusieurs occasions qu'il était digne de confiance. « Arrête Bane... Tu connais Kael. »
the opal crown - our stories are not yet legends

_________________


king of scars
I traveled far and wide and unknown martyrs died.

Revenir en haut Aller en bas
 
liaisons dangereuses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Opal Crown :: Bienvenue à Eredhel-
Sauter vers: