AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Bottins  Annexes  Animations  Flood  
Membres à l'honneur
Félicitations à Orion et Sjael !

Fermeture du forum
nous vous remercions pour cette
incroyable aventure
Ils sont attendus

Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal

Partagez
 

 un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone

Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Köl Azalaë
Köl Azalaë

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 09/06/2019
✧ Orbes : 325
✧ Opales : 2271
✧ Faceclaim : Lesley-Ann Brandt
✧ Crédits : arté
un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Tumblr_inline_oyezfvvPrc1rxppp7_500
✧ Peuple : Changeforme
✧ Profession : Chamane - soigneuse - supervise le funérarium
✧ Idéologie : Neutralité qui s'effrite
✧ Clan : Aigles des steppes (clan) - Hibou Grand Duc (totem)

un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Empty

La missive ne portait pas de nom, ni de signature. Köl, pourtant, savait qui en était le destinateur. Elle le sentit dans ses organes, rêva d’un vautour qui récupérait un corps. Plus particulièrement, elle reconnut la calligraphie, qui n’avait pas changé avec les années, ce malgré qu’elle n’avait pas reçu de correspondance depuis bien longtemps. Thylone Ailes-de-Fer. Ce nom qui faisait frémir l’entièreté d’Eredhel. Sa vieille amie, qui après la plus longue des chutes, s’était finalement relevée. La chamane avait longtemps contemplé le papier plié, qui ne contenait qu’une adresse et une date pour un rendez-vous. Elle ne pouvait ignorer la sommation, c’était une chance unique de retrouver Thylone. Mais elle ne pouvait pas s’imaginer les retrouvailles. Elle avait questionné les pierres et les ossements, qui étaient restés muets. C’était une punition, elle le savait, de son acte déplacé, sept ans auparavant. D’une promesse qui s’était vue bafouée, quand elle avait appris que Saeunn avait rejoint la ligue de l’aube. D’autant plus qu’elle avait ce mauvais pressentiment que celle née Leoplard n’était pas la seule de son clan à avoir rejoint les idéaux grandioses et sanguinolents de Thylone. Et dès que cette pensée l’effleurait, elle était bien incapable de garder son calme.

Mais sa décision était déjà prise. Bien entendu, qu’elle se rendrait jusqu’à cette petite échoppe de bougie en plein cœur d’Arcan. Elle toquerait à cette porte bariolée d’un poulpe rouge et ne sachant trop que montrer, avait juste tendu la lettre. Son garde-du-corps avait été congédié et après qu’il se soit mise à la suivre, elle avait juste fait preuve d’un peu de ruse pour le tromper. Un nain la dévisagea de toute sa hauteur et elle lui rendit son silence, avant qu’il ne la guide vers une petite cour intérieure, à l’abri des regards. Des bougies séchaient à l’air libre, libérant cette odeur de cire et des produits utilisés à leur réalisation. Köl s’installa sur le banc de bois, contemplant le ciel d’un bleu qui appelait son nom. Elle ferma les yeux, s’alluma distraitement une cigarette agrémentée de Mélion.

La dernière fois qu’elle avait vu Thylone, celle-ci avait retrouvé assez de force pour se déplacer toute seule. Sa vie n’étant plus en danger, elle avait incombé le jeune garçon de faire tout ce que la harpie déchue demandait et quand elle était repassée quelques semaines plus tard, Thylone n’était plus là. Les années étaient passées, mais jamais elle n’avait oublié sa vieille amie, qui devenait de plus en plus chassée par les soldats de la couronne. Maintenant, les récits se faisaient de plus en plus nombreux des exploits de la ligue et Köl n’en avait cure, réellement. Cela mettait un peu de piment dans la vie à la capitale, tout au plus. Mais elle s’était longtemps demandé comment allait Thylone et quand Köl la vit devant elle, elle qui venait d’arriver silencieusement dans cette cour, elle ne put que sourire. « Je pourrais te dire « je te l’avais dit » mais ça ne fonctionne que pour ceux qui ne croient pas en mes divinations. »
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Thylone Enroris
Thylone Enroris

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 26/06/2019
✧ Orbes : 353
✧ Opales : 1130
✧ Faceclaim : Angelina Jolie
✧ Crédits : Hakinou (ava) + anesidora (signa) + tumblr (gifs)
un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Tumblr_nixvvpbimH1rasg4eo8_250
✧ Peuple : Harpie
✧ Profession : Ex Maîtresse d'armes des Greyhands. Maintenant à la tête de la Lique de l'Aube, dont les missions l’accaparent chaque jour davantage.
✧ Idéologie : (anti-couronne) Blessée au plus profond d'elle-même et mutilée à jamais, elle aspire à une extinction totale et vengeresse de chacun des membres de la Couronne et de leurs partisans. Et cela, quelqu’en soit le moyen...
✧ Guilde : Chef de la ligue de l'aube.

un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Empty

Sur ce chemin pavé de fer et de sang...
|| Köl Azalaë & Thylone Enroris ||

Ils n'avaient pas encore mis une seule plume dans l'enceinte de la capitale que la nouvelle de leur venue m'avait déjà été rapportée. Les fissures qui lézardaient les murs d'Urquath étaient bavardes ces temps-ci, signe qu'une certaine effervescence était à notifier dans les hauts-lieux d'Eredhel. Eredhel la Grande, qui s'apprêtait à accueillir des invités et délégations de marques, issus d'autres clans. D'autres contrées. D'autres cultures. Sans doute l'occasion de faire revenir d'anciens ennemis dans mon sillage mais peut-être également d'anciens amis, bien que cela fut inespéré car peu pouvaient prétendre à cette appellation.
Et pourtant, c'était bien l'une d'entre elle qui foulait les dalles de la cité. Depuis toutes ces années, depuis ce...cette épreuve.
Je sondais le noir, ramenant le drap sur mes épaules dénudées de fer pour la nuit. Les braises s'éteignaient une à une mais je ne fis rien pour les raviver. Souvenirs et images tourmentées ne manqueraient pas de défiler parmi mes songes sous Ahara, entrecoupant mon repos qui n'était depuis ce jour, jamais entier ni serein.
Ces instants asthéniques s'estompèrent le lendemain, et aux premières lueurs du jour, une heure et une adresse furent couchées sur le papier. Ce rendez-vous, nullement signé, ferait sens pour celle qui le lira. J'en avais la certitude. Mais viendrait-elle ? C'était-là, la seule question qui pouvait subsister...tant par la forme qui tenait plus d'une convocation que par le souvenir qu'elle gardait de moi. Car Köl n'était certes pas quelqu'un qui se pliait si aisément aux sommations quelles qu'elles soient. Il n'y avait vraisemblablement qu'un seul moyen de s'en assurer : c'est pourquoi je désertais Urqarth, silhouette droite et fière évoluant dans les ruelles animées d'Arcan et les ailes drapées pour éviter les regards indiscrets.

Voilà maintenant près d'une décennie que nous avions été séparées, un délai bien trop log à l'égard de celle qui m'avait assurément sortie de la mort. Cette main secourable qui avait retenu mes chutes, les unes après les autres...Elle avait été la béquille à laquelle me retenir lorsque je j'étais en train de faillir. Cette stabilité qui me faisait défaut après que l'on m'eut privé de mes ailes. Elle m'avait indiqué le chemin, et j'avais marché. C'était une histoire nouvelle dont elle m'avait offert le sommaire et où tout était à écrire. Ce que je m'étais efforcée de faire jusqu'alors.

Deux coups discrets sur le poulpe rouge et la porte s’entrebâilla suffisamment pour me laisser entrer. Je dévisageais le nain d'un œil interrogateur et ce dernier hocha la tête à l'affirmative avant de me montrer la pièce donnant sur la cour intérieure d'un geste du pouce. J'eus un sourire satisfait et le dépassais alors qu'il s'apprêtait à me précéder pour me mener jusque la chamane. Car elle était bien là, paisiblement installée sur l'unique banc, une cigarette à la main.
❝Et ce sont bien ceux-là qu'il nous faudra plaindre.❞ répondis-je, sans cesser de l'observer. De minuscules ridules s'étaient formées aux coin de mes yeux, trahissant mon amusement. Car en effet, la seconde suivante avait vu naître un sourire sur ce visage d'ordinaire si fermé qui était le mien.
D'un geste vif, je tirais sur le cordon de ma cape pour en défaire le nœud, la laissant glisser le long des longues ailes de fer fixées dans mon dos. Puis je la lançais sur le nain qui m'avait escortée et qui était encore à mes côtés, sans un regard pour lui. Désormais, rien ne saurait avoir plus d'importance que les retrouvailles avec ma vieille amie. Qui, contre toute attente et à ma grande surprise, avait plié.
❝Je suis heureuse que tu aies accepté de me voir aujourd'hui. Après toutes ces années...❞ fis-je, sincère, après m'être approchée pour lui offrir une courte étreinte. Je m'installais, osant à peine croire qu'elle se tenait bien là, à mes côtés. Je tournais vivement la tête et réprimandais sèchement : ❝Une paire d'oreilles supplémentaire serait assurément de trop, quand bien-même elle ne dépasserait pas le sommet de l'établi.❞ Le nain se renfrogna et quitta la cour en grommelant, ma cape pliée sur son avant-bras.

Mon visage prit alors une expression de regret alors que je me tournais vers l'Aigle : ❝Pardonne-moi pour ce long silence. Les choses mêmes les plus simples, deviennent rapidement précaires lorsqu’elles sont quotidiennement contrariées. Or, je ne pouvais risquer que notre correspondance se perde ou ne soit consultée.❞ fis-je contrite; en baissant la tête.


Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Köl Azalaë
Köl Azalaë

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 09/06/2019
✧ Orbes : 325
✧ Opales : 2271
✧ Faceclaim : Lesley-Ann Brandt
✧ Crédits : arté
un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Tumblr_inline_oyezfvvPrc1rxppp7_500
✧ Peuple : Changeforme
✧ Profession : Chamane - soigneuse - supervise le funérarium
✧ Idéologie : Neutralité qui s'effrite
✧ Clan : Aigles des steppes (clan) - Hibou Grand Duc (totem)

un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Empty

Il y avait l’imaginaire, oui, cette appréhension de retrouver Thylone. Il y avait ces rumeurs, ces avis officiels, qui parlaient de la nouvelle cheffe de la ligue de l’aube. Il y avait des Ailes de Fer, qui promettaient la mort et la souffrance à tous ces partisans de la couronne. Il y avait la fidélité et le fanatisme des partisans, qui effrayait Köl, quand elle voyait ces membres de son clan suivre ce chemin de sang. Mais à cet instant, il n’y avait rien de la figure mystifiée de la Harpie. Il n’y avait que Thylone Enroris, sa vieille amie, qui échappa une dose d’humour similaire et qui arracha un premier sourire à la chamane.  

Une cape fut enlevée, et Köl vit le Fer, ce fer que les ossements avaient prédit et qu’elle sentit aussi clairement que cette journée dans les entrailles d’Urquath. Ses yeux s’écarquillèrent en une admiration visible, et elle joua avec le bout de sa cigarette, pour se retenir de demander si elle pouvait étudier la chose immédiatement. Oh, la question viendrait, car Thylone faisait partie de ses gens dont elle ne s’inquiétait pas de l’espace personnel (s’en inquiétait-elle jamais), liée à sa vieille amie par le sang et les soins qui avaient été prodigués bien des années auparavant. Un signe de bonté qui lui aurait valu la décapitation, si cela venait à s’apprendre. Mais le secret était bien gardé, sinon aurait-elle déjà péri.

Les bras de Thylone se refermèrent sur elle et Köl lui rendit son étreinte, ses doigts effleurant le métal froid qui chanta presque sous ses ongles. Elle profita de chaque seconde, huma l’odeur de son amie, heureuse de la retrouver, qu’importe les complots qui se tramaient dans les souterrains de la capitale. Car, l’espace d’un instant qui n’aurait pas dû exister, rien n’avait d’importance. Elle était seulement contente et soulagée de retrouver Thylone. « Rien n’aurait été assez fort pour m’empêcher de te revoir. » Elle aurait dû être folle pour refuser l’invitation. Qu’importe les risques, qu’importe les oreilles qui furent congédiée d’une remarque acerbe. Qu’importe ces longues années de silence pour lesquelles la Harpie déchue s’excusa. Un sourire doux fendit les lèvres du hibou. Elle posa ses doigts fins sous le menton de Thylone, pour lui faire redresser la tête. « Allons, j’ai bien des raisons de t’en vouloir, mais ton silence n’est en pas une. Tu cherchais à bien faire, je le sais. » Elle caressa doucement la joue de Thylone, avant de hausser les épaules, de manière presque nonchalante. « Mais tu n’échapperas pas à me raconter comment se sont passées ces années. » Elle lui offrit un clin d’œil, avant de caler sa cigarette entre ses lèvres. « Comment vas-tu ? » Et elle appuya ses propos d’un geste de tête, faisant comprendre qu’elle ne voulait pas une simple réponse. Elle voulait savoir comment Thylone se portait, comment elle se sentait, comment allait ses moignons, ses rêves, ses pensées, ses ambitions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
un rendez-vous sur ce chemin pavé de fer et de sang ○ Thylone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Opal Crown :: Arcan-
Sauter vers: