AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Bottins  Annexes  Animations  Flood  
Membres à l'honneur
Félicitations à Orion et Sjael !

Fermeture du forum
nous vous remercions pour cette
incroyable aventure
Ils sont attendus

-43%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
199.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 fb / crush me up (Röhmen)

Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty
MessageSujet: fb / crush me up (Röhmen)   fb / crush me up (Röhmen) Empty06/01/20, 02:51 pm

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

Il paraît qu'Ohriel a un effet enivrant, un truc qui donne envie aux gens de plonger les mains dans ses cheveux qu'il ne contrôle pas trop. On a envie de le protéger, ou bien de le ruiner, quand on voit son visage si doux, presque trop parfait pour un gars des rues, un orphelin sans le sou. C'est peut-être comme ça qu'il s'est retrouvé avec la lèvre gonflée et un beau bleu sur la joue. Parce qu'il avait été trop loin, ou alors pas assez. Qui sait. En tout cas, il s'était retrouvé entouré de trois gars qui avaient fait pleuvoir quelques coups sur sa peau, et du coup, passer la nuit chez quelqu'un, c'était totalement mort. Personne ne voudrait d'un bagarreur, et ses numéros de charme ne fonctionneraient pas avec un visage abîmé.

Il s'était fait à l'idée de passer le reste de la nuit dehors, dans cette rue pas très fréquentée et pas très fréquentable non plus, juste à son entrée pour ne pas être trop loin de la foule non plus. Il avait le corps qui le lançait, les jambes pleines de bleus, tout comme sa cage thoracique, mais il avait eu la chance de pouvoir s'enfuir d'entre ces brutes en voyant une ouverture. Aussi n'était-il pas dans un était trop déplorable au point de ne pouvoir ni marcher ni parler. Il avait juste enfilé sa capuche, s'était appuyé contre le mur, et essayait de manger un morceau de pain en grimaçant à cause de sa blessure à la lèvre. Il avait fini de s’apitoyer sur son sort, et, le souvenir d'un gamin en larmes, qui disait aux dames de l'orphelinat qu'un garçon l'avait tapé laissait dans sa mémoire un souvenir amer. Il avait bien grandi, le petit triton. Cela ne l'empêcha pas de feuler quand il se mordit accidentellement la lèvre, ni même de rejeter la tête en arrière pour retenir les larmes qui se pointaient après le choc de l'impact.

Et c'est en faisant ce geste qu'il remarqua ce regard sur lui. Un certain sentiment d'insécurité grimpa en lui, essayant de ne pas glisser son regard vers celui de l'homme, essayant de se concentrer sur sa tranche de pain qui lui servirait de dîner ce soir-là. Mais le regard semblait trop lourd, aussi ne résista-t-il pas à glisser son regard sombre, presque noir dans la pénombre de fin d'après-midi, vers son observateur. Un homme bien habillé. En forme. Qui n'avait rien à envier à sa situation actuelle. Et soudainement, sous ces yeux, il redevint le garçon farouche et non celui séducteur qu'il avait essayé d'être, le reste du charbon de ses yeux à moitié effacé contre sa joue. Il n'avait pas enfilé sa perruque. Il avait essayé d'être un autre Ohriel. Il avait voulu grandir. A force de soutenir le regard de l'étranger, il essaya de se concentrer sur son pain de plus belle. Il devait dire un truc, n'importe quoi, se montrer hostile. Mais il était fatigué. "Si tu veux tout savoir, t'as un truc sur le nez, qu'il lui lança finalement sans relever le regard." Il n'avait pas envie de se prendre lui-même une réflexion, alors autant en lancer une soi-même, non?



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty

Malgré l’état dans lequel il s’était trouvé, Römhen ne cessait pas d’employer ses talents de soigneurs au service de la population. Si la noblesse était prioritaire, les citoyens d’Eredhel avait tout aussi besoin de lui et quand il vit ses étagères se vider à une vitesse affolante, il s’était dit qu’il était temps, enfin, de renflouer sa marchandise. C’était bien pour ces raisons là qu’il partait en direction des halles commerçantes, cherchant et dénichant l’affaire la plus rentable et la plus efficace. Même s’il était du genre à partir pendant trois voire quatre jours dans les contrées les plus reculées de Valarya pour chasser l’animal, et dévorant la flore de ses fioles, de temps en temps, le matériel le plus simple semblait alors immanquablement important. C’est à pied qu’il descendait les différentes allées, se disputant avec un homme qui vendait sa sauge trois trop chère. Römhen proposait alors trois pièces de bronze pour une branche de sauge mais c’était bien entendu sans compter l’entêtement du marchant qui râlait de devoir tout donner aux nobles alors qu’ils avaient déjà tout. Il parlait si fort que les regards se mirent à se tourner vers eux, et le vicomte ne savait plus où se mettre. C’était pour ce genre de comportement que le peuple se soulevait, parfois se basant sur des mensonges à l’égard des gens aux comptes en banque bien fournis pour les mettre dans des situations gênantes. Chuuut, mais veuillez-vous taire ! Tenez, vos pièces d’argent ! Mais c’est de l’escroquerie ! Et le vendeur, satisfait de sa technique pour gagner plus de monnaie qu’il n’en faudrait, finit par fermer sa bouche, tout sourire en coin pour justifier de ses comportements véreux.

Le reste de la journée se passait à flâner et à remplir ses besaces de plein d’ingrédients intéressants, parfois même goutant à des denrées alors méconnus comme le durian, fruit exotique à l’odeur fétide mais au goût divin. C’était une forme de magie, non ? Et le soir arrivait sans même qu’il s’y attende. Il regardait alors le ciel s’assombrir et plongeant sa main dans son sac pour en sortir un sandwich fait à partir d’un pain de seigle, de fromage de chèvre et de tomate. Un peu de basilic liait les ingrédients et il se le mit dans la bouche pendant qu’il occupait ses mains à faire de l’ordre dans ses affaires. Mais quelque chose, là, non loin de lui se mit à briller et il fronçait les sourcils pour apercevoir alors un jeune homme, quelqu’un qui était en train de couiner comme un animal blessé. S’il avait connu cet état quelques temps plus tôt, Römhen finit par s’approcher lentement sans cesser de retirer ce regard qu’il lui portait. Etait-il malade ? Le soigneur était capable de faire quelque chose, il en était certain mais accepter l’aide d’inconnu, surtout quand la Couronne et la Reine étaient sa propre priorité face à un garçon des rues… il n’était pas certain de faire bonne impression. Puis la petite réflexion fusa et c’est un Römhen louchant sur son nez qui tenta de se rendre compte qu’effectivement, du fromage avait décidé de s’y apposer. Tiens. qu’il dit en lui tendant son sandwich. Il devait avoir bien meilleur goût que ce pain rassis qu’il transportait. Alors Rö s’accroupit, en clignant des yeux plusieurs fois. T’as l’air blessé, tu veux de l’aide ? Parce que… que pouvait-il proposer de plus ? Et c’était avec familiarité que Römhen avançait son pouce et son index pour maintenir le menton de l’inconnu et lui tourner le visage afin d’observer les plaies qui s’y étaient formés. Je peux m’occuper de ça. C’était intrusif. Mais le jeune médecin était irrémédiablement attiré par le besoin de sauver l’humanité.

@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

Petit, Ohriel n'avait jamais été très farouche. Bien au contraire. Il avait toujours eu ce côté enjôleur, en quelque sorte, ce côté que tout le monde admirait chez lui et qui envoûtait même les plus âgés. Ce qui lui avait valu plus d'un travail, dès ses douze ans. On faisait plus confiance à un enfant innocent qu'à un adulte expérimenté, après tout. Et puis il avait commencé à croquer la vie telle qu'elle était avec le temps : dure, plus dure qu'il ne l'avait jamais imaginé, même s'il n'avait jamais été qu'un orphelin des fonds de la ville. Et là, il avait commencé à se méfier, à prendre conscience du pouvoir de ses actions, de la manipulation des gens. Il avait toujours joué le naïf, en faisant celui qui croyait aux paroles d'amour de ceux qui le choisissaient comme maîtresse, en quelque sorte, sous le nez de leurs femmes, en jouant au pauvre garçon blessé pour qu'on lui donne quelques miettes de pain. Mais ce soir, il n'était pas d'humeur à ce qu'on le prenne en pitié. Ce soir, il ne souhaitait rien d'autre que le calme, que de se rouler en boule au coin de cette rue miteuse pour réfléchir. Sauf que fallait bien qu'un noble trouve le pauvre chaton apeuré à son goût.

Sauf qu'il refuse pas vraiment le sandwich qu'il lui tend, vaguement surprit d'un tel acte, cherchant à lire sur le visage de son nouvel interlocuteur pour comprendre ses intentions. Il ose cependant pas trop croquer dans la mie de pain, pas seulement parce qu'il se sent observé, en piteux état et affaibli face à ce regard, mais aussi parce qu'il n'a pas envie de montrer sa douleur face à lui. Ce serait ridicule, non? Il allait lui répondre que non, il n'avait pas besoin de son aide, quand il lui saisit le menton. Et y a les yeux d'Ohriel qui s'ouvrent plus grand, sa main qui se pose sur le poignet de l'homme assez vivement. Il redresse la tête, il essaye d'échapper à la poigne de l'homme, comme soudainement brûlé par sa proximité. "T'es médecin?" Il lui demande ça en le sondant de son regard charbon, en se demandant si, même si c'était le cas, il le laisserait lui faire quoi que ce soit. Y a son côté profiteur qui lui murmure de se laisser faire, de se laisser entraîner. Mais il est fatigué, Ohriel. Il a pas envie de finir dans les draps de ce gars ce soir. Même pour un lit douillet. Quoique... La réflexion était tentante. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti la chaleur d'une bonne couette moelleuse sur son petit corps. "J'ai pas les sous pour te payer." C'était soit une affirmation pour se dissuader lui-même de laisser Römhen s'occuper de lui, soit un sous-entendu. Lui-même ne savait pas trop.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty

A défaut de ne pas avoir été capable de sauver sa femme d’une morte soudaine, Römhen s’était attelé à connaitre les moindres secrets des plantes au travers de livres anciens et de connaissances qu’il s’était procuré avec les vieux de Valarya, en se baladant d’Evrast à Min Bhradaïn jusqu’au confins désertiques de l’est. Mais c’était dans les régions montagneuses qu’il avait rencontré un sage, un homme d’une soixantaine d’année aussi beau qu’exilé par les peurs que certains habitants avaient envers lui. Il lui avait tout appris, pendant six mois, non-stop et sans relâche jusqu’à que Römhen s’épuise et perde parfois connaissance. Mais aujourd’hui, il était devenu habile de ses mains et comptait alors parmi les plus doués de sa génération. Il avait toujours sur lui des fioles ou des bandages comprenant certains ectoplasmes qui lui permettaient de travailler sur le chemin et c’était une bonne nouvelle d’avoir croisé ce garçon complètement méfiant qui lui avait attrapé le poignet sans pour autant lui enlever la main.

Ne souhaitant pas le brusquer, Römhen acquiesça de la tête quand il lui demandait son métier. Alors il sentit l’apeuré s’apaisait et il put observer plus attentivement chacune des plaies, chacun des bleus qui ornaient son faciès, n’osant pas encore lui proposer de regarder le reste de son corps s’il avait besoin de soins supplémentaires. Je trouverais bien quelque chose en contrepartie. Et une idée lui traversa l’esprit. Depuis des mois, il sentait qu’il avait bien besoin de quelqu’un pour l’épauler dans son cabinet, parce qu’entre la préparation des solutions et les consultations, il manquait de temps. Et si son activité n’était pas déjà suffisamment chronophage, il devait se multiplier pour être au sein de l’œil d’Opale assez régulièrement. Il avait toujours appris que tout travail méritait salaire et si le sauvageon ne prenait pas la peine de panser ses blessures, elles allaient s’infecter. Pire même, elles pourraient s’étendre et nécroser des parties de son corps utile et importante pour la survie. Est-ce que tu veux bien me suivre ? J’ai besoin de pas mal de choses chez moi qui pourraient t’aider. Et puis, il était un elfe, après tout non ? Il avait la capacité de le guérir plus vite qu’un humain aurait pu se laisser faire et Römhen sentait un devoir un peu princier s’attarder. Je m’appelle Römhen. Peut-être qu’en lui accordant sa confiance, il en ferait de même et s’apaiserait, accepterait et il n’y aurait pas besoin de négocier ? Il laissait alors le choix à l’autre de se décider en précisant quelque chose. Je ne te force à rien. Un animal blessé face à un loup protecteur. C’était le combat le plus inégale. Römhen lâchait alors le menton du garçon en lui tendant un bras pour qu’il s’y appuie et se redresse s’il le souhaitait.  

@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

Malgré ses craintes et cette envie de ne plus bouger de la soirée, Ohriel sentait son avis changer peu à peu. Il se sentait plus prêt à suivre cet inconnu, puisqu'il ne semblait réclamer aucune monnaie. Du moins, qu'il pourrait garder. Il le laissa plus ou moins regarder sa lèvre gonflée, sa joue abîmée, essayait de montrer qu'il n'était pas totalement apprivoisé, laissait sa main sur le poignet de l'homme. Au cas où. Ça lui donnait l'impression d'avoir un peu de pouvoir sur la situation. Il ne communiqua pas sa décision de finalement le laisser l'examiner. Il n'était pas très habitué aux soins, mis à part ceux que Köl lui affectait depuis sa plus tendre jeunesse. Mais ce n'était pas pareille. Köl était en quelque sorte sa mère adoptive, même si aucun papier officiel n'en faisait part. Tout était sentimental, dans ce lien. Alors il avait plus confiance en elle qu'en n'importe qui.

La question posée sonna à ses oreilles et le ramena sur terre, et ce fut sur l'idée d'un lit et d'une couverture bien chaude qu'il accepta d'un bref mouvement de tête. Il ferait en sorte de pouvoir passer la nuit là-bas. Ou peut-être était-ce déjà réglé dans la tête de Römhen, il n'en savait pas grand chose, finalement. Il baissa la tête vers le sandwich encore en main, avant de le fourrer dans la poche du manteau qui recouvrait son corps, une partie de ses cheveux aussi, et décida qu'il le mangerait plus tard. S'il n'oubliait pas. Il ne se sentait pas encore assez à l'aise pour montrer sa douleur à chaque bouchée de son repas. "Ohriel." Il répondit en lui adressant un nouveau regard hésitant, évaluant ses paroles et sa posture. Il ne se rendit compte qu'il tenait encore son visage dans sa main que lorsque les doigts de l'elfe quittèrent sa peau, et il se sentit respirer plus librement de nouveau. Il se doutait bien que monsieur n'était que bonté, comme tous ces autres gens qui se croyaient bons samaritains. Il n'était pourtant pas bête. Il le paierait d'une manière ou d'une autre lors de cette soirée, ou le lendemain matin, et il saurait partir sans faire plus d'histoire. Ou bien l'homme chercherait à le retenir un peu chez lui. Qui sait? Il n'aurait pas à payer ses nuits d'hôtel, au moins. Alors il se redressa en effleurant à peine le bras tendu. Il était fier, le petit triton, quand même. Il n'avait pas envie qu'on l'aide comme un empoté, même si sa jambe lui criait de ne pas trop l'exploiter. Probablement du au coup de pied qu'il s'était reçu sur le haut de la cuisse.

Et les rues devenaient plus sombres quand ils se mirent à marcher dans cet espace de moins en moins fréquenté. Il avait l'impression de marcher des kilomètres, dans son état, mais jamais il ne chercha à se plaindre. Peut-être par fierté, peut-être simplement pour ne pas se concentrer de trop sur la douleur qui prenait de plus en plus part sur son torse. Ce ne fut que lorsqu'ils entrèrent dans le quartier noble qu'il sembla se réveiller de sa transe, qu'il observa les alentours avec plus d'attention. Alors comme ça, son sauveur du soir n'était pas qu'un gars lambda mais bien un de la haute. Le souvenir de ces riches qu'il avait déjà pu voler lui vint à l'esprit, et le souvenir d'une soirée à la taverne en compagnie de Srudhann lui revint, le souvenir de leurs ventres pleins et de leur nuit de sommeil calme avec. L'idée lui réchauffa l'esprit, et c'est en entrant dans le cabinet de Römhen qu'il se sentit de nouveau remis à sa place. Ça respirait le luxe par ici, et il ne pu s'empêcher de jouer avec un cristal qui ornait une lampe, comme le ferait un chat, avant de relever la tête vers l'elfe, la lumière de nouveau sur son visage, bleui par le coup qu'il s'était reçu. Il ne dit pas grand chose avant de retirer son manteau, sans trop savoir quoi en faire, se doutant qu'il lui demanderait de se déshabiller de toute façon. Il était pas super pudique, Ohriel. Mais cela ne l'empêcha pas de sentir un frisson remonter le long de son échine. Simplement parce qu'il avait l'impression de s'exposer, dans la situation actuelle. Alors il posa le vêtement sur une commode, suivi bientôt de son haut. Et son ventre gargouilla pile à ce moment, comme s'il s'était dit qu'il fallait rendre l'instant plus gênant encore. "J'espère que t'es vraiment pas en train de me rouler dans la farine, parce que je suis quasiment sûr que les gens qui viennent ici paient une petite fortune d'habitude." Son regard perçant se glissa sur Römhen, se tournant vers lui, dévoilant son corps usé par les années passées dans la rue, par les coups qu'il venait de recevoir et qui parcouraient son torse et ses bras. Son dos était plus ou moins en bon état. Le plus inquiétant était la légère coupure sur son pectoral droit, qui ne semblait pas apte à cicatriser correctement sans quelques soins.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty

Ohriel. Ce prénom, Römhen se l’implantait en tête pour l’y encrer et s’en souvenir. S’en suivi ensuite une marche un peu claudicante de la part de l’homme blessé et d’un soigneur qui tentait de prendre le rythme pour ne pas le brusquer. Il était bien compliqué pour lui d’avancer et même s’il semblait tenter de cacher ses difficultés, Römhen voyait bien que c’était un effort considérable. Et c’était les yeux du garçon qui arpentait les alentours, à espionner et à regarder les endroits les plus luxueux d’Eredhel, là où il vivait. C’était neuf et nouveau, c’était beau et à la fois, il y avait quelque chose de dérangeant dans la luxure et dans l’exposition de celle-ci. Les pavés étaient si lisses qu’on aurait pu s’allonger dessus, mais les moyens manquer pour faire des constructions sur les quartiers les moins propres et les plus peuplés, cependant. Römhen déplorait la situation autant qu’il comprenait que sa reine, malgré ses conseillers et les choix que les frères Valarÿn faisaient pour maintenir la couronne à flots sans que leur petite sœur finisse par se faire tuer. Pour l’instant, il n’avait eu qu’à gérer des petites maladies infantiles que la reine avait pu avoir, des rhumes, des grippes, rien de méchant. Qu’en était-il du jour où il devrait l’opérer ? Il était certain qu’il n’avait jamais pratiqué d’opérations « tests » sur des gamins, encore moins de cette envergure. A l’heure actuelle, tout allait bien et il espérait que ça dure comme ça encore longtemps.

Une fois arrivée dans le cabinet de Römhen, ce dernier alla directement dans un tiroir qu’il gardait pour y enfiler des gants et les faire claquer contre ses poignets. Il cherchait évidemment ce dont il avait besoin, sans pour autant regarder Ohriel qui devait être tout autant observateur qu’il l’avait été dans les rues. Mais en se retournant, c’était un gamin complètement chétif et bleus. Partout. Il y avait des traces violettes, du sang séché, un dos qui n’était pas droit vu la posture, une malformation ? Un mauvais coup ? Il n’était pas sûr. Il s’approchait alors d’Ohriel, ce qui semblait un bout de bois entre les dents et Römhen parlait avec. Il fronçait les sourcils en commençant son inspection, un calepin à la main ainsi qu’un crayon de papier pour y noter tout le travail à fournir. Je suis soigneur de la population noble d’Eredhel. Pas connard. S’il pouvait aider, il le faisait. J’adapte mes prix. Toujours. Je ne vais pas faire payer aux O’Jaslan le même prix qu’à une famille de roturier. Parce que ce n’était pas équitable. Mais malgré tout, s’il pouvait parfois faire preuve de charité, il avait appris à toujours se faire payer. Que ça soit par des pièces d’or ou un bon repas chaud. La psychologie de l’être en général était intéressante quand on savait qu’à partir du moment où la somme était rendue, le patient guérissait d’au moins soixante dix pour cent. Va falloir que je soigne cette plaie sur ton torse. Elle est en train de s’infecter. Et à part les sangsues qui pourront pomper le sang salit par la suie, la transpiration et le pus. Il y a aussi… ça. Et il appuyait sur l’épaule du triton dont la race était encore inconnu pour constater que son dos se remettait dans la même position. Je suppose que t’as souvent mal… ici. Et il appuyait sur une zone de son dos qui lança une décharge électrique dans tout le corps d’Ohriel. Evidemment. Si son dos était constamment tenu comme ça, il ne pouvait pas porter le bien en lui. Il y a du boulot. J’espère que t’es pas pressé. Il allait vers une pièce en faisant un signe de tête au garçon de l’y rejoindre. Prends un bain. Et mets ce produit pour te laver chaque parcelle de ton corps. Et il lui tendit une fiole avec un liquide épais très noir. Du charbon.


@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

Ohriel n'aimait pas spécialement qu'on observe son corps meurtri sous tous les angles, et aurait tout donné pour que ce soit Köl qui le trouve dans cette fichue rue. Même si elle l'aurait probablement fortement réprimandé. Au moins n'aurait-il aucune dette envers qui que ce soit et ne se serait-il pas raidi sous les doigts experts du médecin. Il ne se laissa pas démonter par sa réponse. Il en avait rencontré tout un tas, de gars qui se disaient être biens. Et ça n'avait été que rarement véritablement le cas. Alors il le sonda de son regard perçant, un peu intimidant aussi, avant de répondre d'une voix assez sèche, accentuée par la soif, la faim et la fatigue. "Comme tout le monde dans cette ville." C'était clairement ironique, et un léger sourire se peignit sur ses lèvres avant qu'il ne siffle légèrement de douleur quand il effleura la plaie sur son torse. Il se recula un peu par réflexe. Fallait prévenir avant de le toucher comme ça. Il s'était retenu de jurer et souffla un peu, sentant le sang dans sa lèvre pomper absurdement vite. Nouveau sifflement un peu plus fort lorsque Römhen appuya sur son épaule. "Si tu parles de l'envie de retourner dans la rue pourrie où tu m'as trouvé, alors non, franchement, je suis pas pressé de la retrouver." Il se redresse, il étire légèrement ses bras -autant que ses blessures le lui permettent- et il reste là, à observer du coin de l’œil le médecin sans trop savoir s'il pourrait réellement le payer d'une quelconque manière.

C'est en suivant Römhen qu'il se demanda s'il avait vraiment envie de prendre un bain devant lui. Les gens avaient parfois une fascination étrange pour les peuples effacés par la guerre, il avait déjà rencontré un gars totalement fou de ses écailles. Il ne savait pas trop ce qu'il aurait pu lui faire s'il ne s'était pas barré en vitesse. Pourtant, il allait bien falloir qu'il le fasse, il s'en doutait. Alors, toujours avec autant de pudeur que quelques minutes auparavant -c'est-à-dire pas beaucoup, il ôta son pantalon après s'être saisi de la fiole que Römhen lui tendait sans discuter. Il entra dans le bain, quelques écailles d'un rose opalin venant recouvrir ses hanches, et les côtés de son cou. Il lui semblait que cela faisait des siècles qu'il n'avait pas pris de bain. Et honnêtement, la température de l'eau lui importait si peu qu'il s'y installa confortablement pour suivre les instructions de l'elfe. Il récura chaque parcelle de son corps, se demandant quand même pourquoi du charbon, il n'avait jamais pris conscience de ce qui pourrait être bon pour son corps. Il en avait clairement pas les moyens. Alors une fois sorti du bain, non sans avoir galéré à laver les parties les plus sensibles de son corps, la peau encore trempée, un frisson parcouru son corps tout de même moins repoussant avec la saleté et le sang en moins. Ses cheveux semblaient revivre, et, pour être tout à fait honnête, s'il avait eu tout son temps il serait bien resté au fond de cette eau toute la nuit pour n'entendre que le bruit de cette dernière et de sa respiration aquatique. Il enroula sa figure dans une serviette, avant de finalement parler. "Je dois m'attendre à quoi pour tous les soins?" Il parlait de la technique employée. Il préférait être au courant de ce qu'on allait lui faire, afin de ne subir aucune surprise. Une fois ses cheveux secs et ses écailles presque disparues, il enroula la serviette autour de son bassin en frissonnant parce qu'il faisait quand même pas spécialement chaud ici. Mais il ne se plaignit pas.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty


Le garçon ironisait et ça étirait les lèvres de Römhen. Evidemment qu’il n’allait pas accepter de se laisser faire si facilement. C’était un réflexe très humain mais au vu de ce qu’il découvrait quand il aperçut la peau nue d’Ohriel, il ne l’était pas, humain. Un triton. Se pinçant les lèvres avec férocité, il préféra détourner le regard et laissait l’homme-sirène s’occuper de lui-même. Quel choix stupide avait-il fait que de ramener un inconnu sous son toit pour le soigner ? Triton de surcroit. Il sentait des picotements dans le fond de son estomac en étant très à même de détecter la raison du pourquoi de leur présence mais n’arrivait pas les chasser. Alors il se contentait de les subir en se dirigeant vivement vers son bureau pour commencer à préparer certains cataplasmes à base de boue, de charbon et de citron. Il triait ensuite les aiguilles qui allaient lui servir pour recoudre les plaies qui avaient besoin d’être fermées. Jusque-là, ça allait. Il se concentrait sur autre chose mais… c’était un triton. Arribel. Non, non. Il secouait la tête et il sentit son chapalu qu’il avait presque nommé comme elle venir sur ses genoux pour réclamer des caresses. La coïncidence était tout autant étrange qu’inquiétante et il avait besoin de prendre une bouffée d’air. La nuit était tombée et c’est en ouvrant sa fenêtre pour libérer ses poumons qu’il se rendit compte que le froid pénétrait la pièce pour la rendre encore moins accueillante.

Puis soudainement, Ohriel prit la décision de sortir de la baignoire et se diriger vers la pièce principale. C’est à ce moment là que Römhen put clôturer les fenêtres. Les frissons sur le blessé lui indiquaient que c’était une mauvaise idée. Il expliquait alors qu’il avait besoin de plus d’informations pour être en confiance, c’était comme ça que le soigneur le traduisait et en mettant un masque en tissu sur sa bouche qu’il raccrochait derrière ses oreilles, il avait plutôt l’air d’un bourreau que d’un homme de santé. Il parlait alors derrière ce dit masque. Je vais devoir te coudre deux plaies, te passer des pommades, te remettre l’épaule en place parce qu’elle a l’air déplacé et te donner quelques mouvements à faire tous les jours pendant trois mois pour que ton dos redevienne comme avant. Il avait parlé beaucoup et vite. D’autant plus que ce n’était pas terminé. Assis-toi là. Et il indiquait une table en bois sur laquelle reposait un tissu épais qui servait de matelas. Il préparait d’abord quelque chose de plus précis. Un verre assez petit d’un alcool très fort. Bien entendu qu’il pourrait croire que c’était pour sa peau mais… non. De l’hydromel, du citron et de la poudre de chêne. Il tendit le verre à Ohriel. Cul sec. Et avant même qu’il pose la question… Ca va te détendre pour les heures à venir et anesthésier tes sens. Römhen fit un geste de la main pour inciter le triton à engloutir ce verre, ce qui allait être violent vu le degré d’alcool qui le constituait. Mais c’était pour son bien, qu’il le croit ou non.

@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

"Eh bah bordel, fut la seule réaction logique qu'il eut." Il souffla un peu, sentant malgré lui un certain stress. Surtout cette histoire d'épaule déplacée. Il s'imaginait mal devoir suivre certains mouvements en répétition tous les jours, simplement parce qu'il n'avait jamais pris sa santé en grande considération. Dans ses mouvements, il y avait une sorte d'hésitation, certainement due à une peur. Allez savoir pourquoi, souffrir lui faisait presque moins peur que de devoir se tenir sur cette table sans dire mot et se laisser faire par un inconnu. Il souffla en posant son postérieur sur la table indiquée avant de lever le regard vers Römhen. Il devait avoir l'air bien plus innocent que lorsqu'il l'avait trouvé : plus soucieux et plus apeuré, aussi. Et c'est en saisissant le verre qu'il resta immobile pendant une fraction de seconde. Il avait soudainement envie de se barrer an vitesse d'ici. Au lieu de ça, il but la boisson d'un trait avant de grimacer en ramenant son poignet contre sa lèvre qui le brûlait à présent. Fallait voir le positif : c'était très bien désinfecté maintenant. "Et ça va prendre combien de temps de faire tout ça?" Il sentait encore sa gorge le brûler, mais il avait déjà vécu bien pire qu'un alcool trop fort pour s'en plaindre. Il espérait simplement que ça ferait effet assez longtemps pour qu'il ne sente pas l'aiguille entrer dans ses chairs. La boisson ne faisait évidemment pas effet en un rien de temps, et ce ne fut qu'après quelques minutes qu'il sentit sa tête tourner un peu et qu'il s'étala sur la table en bois, soufflant lourdement. Il avait l'impression que ses membres étaient ankylosés et que sa conscience s'évaporait un peu.

Ce ne fut qu'en voyant Römhen se baisser vers lui qu'il ferma les yeux, comme totalement endormi et pourtant encore bien conscient. Il ne sentait quasiment rien, et se retint d'émettre le moindre mouvement même si ce fut le cas. Il savait combien il était désagréable, autant pour le patient que le médecin, que celui qui se faisait soigner ne bouge. Ce ne fut que le mouvement brusque de son épaule qui électrisa soudainement son être et qui le fit siffler légèrement en ramenant brusquement sa main sur la partie de son corps. Il se laissa retomber contre le bois de la table dans un bruit sourd, le souffle plus vif, les yeux bien ouverts et assassinant presque Römhen de son regard charbon. Il finit par grogner un peu en levant les yeux au ciel, essayant de se détendre de plus belle. "C'est fini?" Il espérait que la réponse soit positive. Qu'il puisse enfin passer à autre chose. Le souvenir de ces gars s'acharnant sur ce gars était déjà assez soûlant à supporter comme ça, mais même si l'espèce d'anesthésie faisait encore effet sur son corps, il se sentait plus vivant au fil des minutes qui défilaient.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty


Deux ou trois heures. Et c’était suite à cette réponse qu’il voyait le triton s’enfilait la boisson brûlante et se délecter de son poison à travers une grimace. La chaleur qui se propageait dans tout son corps semblait faire un effet plutôt ralenti mais dans les yeux d’Ohriel, pupilles dilatées à son paroxysme, Römhen constatait que tout allait bien et que sa mixture était fonctionnelle. C’est à ce moment là qu’il put enfin prendre les devants et tripoter chacune des plaies, chaque ecchymose et chaque fêlure et le travailler. Minutieusement, il entreprenait de guérir Ohriel d’une main elfique de maitre. Il était doué, dans son métier. Il était parfaitement capable d’apprivoiser le corps meurtri pour en faire quelque chose de beau et de sain et c’était bien parce qu’il était complètement évanoui qu’il avait la possibilité de soigner ce qui semblait être une vieille plaie sur son torse. Il avait fallu creuser à l’intérieur pour retirer les petits agglutinements de pus qui s’y étaient engouffré et avec beaucoup de patience et des points de suture en surjet, c’était de l’histoire ancienne. Il ne lui resterait plus qu’une magnifique balafre dont il pourrait se vanter s’il le souhaitait. Les lèvres qui se pincent derrière le masque, il constate que l’épaule qui se trouvait déboîté déviait tellement qu’elle empêchait le dos d’Ohriel de se poser réellement sur la table. Il y avait vraiment eu des dégâts mal soignés depuis un moment mais s’il avait toujours eu la crainte d’aller voir une personne compétente il était certain que les blessures du passé auraient des conséquences désastreuses sur les plaies du futur. Dans son malheur, Römhen avait eu la chance de le trouver. Il finit par murmurer un c’est parti en tenant fermement la nuque du gamin pour qu’elle ne puisse pas bouger, le jeune elfe attrapait son avant-bras fermement et sans prévenir, il tirait d’un coup sec. Le crac résonnait dans toute la pièce et rebondit sur les murs pour revenir aux oreilles du doc. La décharge qu’engendrait le geste fit se soulever Ohriel et la chute en fut que plus intense.

C’était fini. Il hochait la tête deux-trois fois en retirant son masque et se dirigeait alors vers son bureau pour récupérer un grand verre d’eau qu’il tendit au patient. Ce n’est que de l’eau. Hydrate-toi bien les prochains jours. Je vais te donner une écharpe pour ton épaule, tu en auras pour deux semaines. Römhen passait la tête dehors et constatait alors d’une chose… le temps dehors était en train de s’affoler et des nuages cachaient la lune, à défaut d’une Ahara lunaire déçue de n’être rendu qu’au rang de simple cache-misère. Il s’essuyait les mains avec un vieux torchon qu’il jeta sur le côté pour aller le laver un peu plus tard. Les yeux toujours levés vers les étoiles qui disparaissaient, des gouttes d’une férocité intense tranchait alors l’air pour atterrir sur les pavés d’Eredhel. Tu ferais mieux de rester ici et de te reposer. Invitation prématurée mais il était hors de question que son travail soit gâché. On va aller à l’étage. Chez lui, entre autres. Il montait les escaliers, ne sachant pas si le poisson allait le suivre ou non et poussait la porte de ses appartements. Il y faisait plutôt bon mais il voulut malgré tout faire un feu avec les quelques braises qu’il avait réussi à conserver.  

@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

La respiration encore sifflante, probablement due au soudain replacement de son épaule lui fait tourner la tête, alors il attend encore un peu avant de finalement se redresser pour accepter le verre tendu. Il analyse le visage de Römhen, et les pensées recommencent à couler dans sa tête, les questions, aussi. Il se demande comment il pourrait décemment supporter une écharpe pour son bras pendant deux semaines dans les rues de la capitale. Peut-être qu'il pourrait faire l'astuce du mendiant malheureux. Même s'il ne le faisait jamais, tellement il détestait avoir l'air aussi pathétique. Il but le verre d'une seule traite, sa gorge le remerciant allègrement et ses pensées s'éclaircissant au passage. Ce n'est qu'en se levant sur ses jambes encore faibles qu'il eut l'occasion de s'observer dans le miroir, bien que son reflet soit à moitié dans l'obscurité. Il voyait très bien la balafre restant sur son torse, la cicatrice qui allait en résumer et ses bleus presque disparus. En tournant la tête vers Römhen, il osa finalement parler, de sa voix un peu pâteuse, encore. "T'es un elfe?"

L'invitation le soulagea légèrement, parce qu'il n'aurait pas besoin de quémander ou autre chose ce soir. Il ne se sentait pas l'âme de faire du charme avec les sens aussi brouillons qu'actuellement. Cependant, il restait à moitié sur ses gardes, se demandant bien ce qu'il voulait dire par "l'étage". Tout l'immeuble lui appartenait, ou quoi? Il ne se plaignit cependant pas et ne chercha pas non plus à le contredire, avançant derrière lui à son rythme et observant au fur et à mesure les portraits et autres décorations de l'habitat. En voyant les restes du feu dans la cheminée, une douce chaleur s'introduisit dans l'estomac d'Ohriel qui eut tôt fait de lui rappeler qu'il était vide. Et, en ramenant sa main à sa lèvre, il nota que la douleur n'était plus. Un soupir de soulagement le pris. Au moins n'aurait-il pas à souffrir à chaque fois pour survivre. Il ne su trop où se mettre avant de se dire qu'après tout, chassez le naturel et il revient au galop. Alors il s'approche des décorations, il soulève les objets et les observe avec curiosité, parfois, ne sachant définitivement pas de quoi il s'agissait. "Tu parlais de quoi, quand tu disais que tu trouverais comment je pourrai te payer?" Il ne perdait pas le nord, mais, plus on lui disait tôt ce qu'on attendait de lui, mieux c'était. Il n'avait pas envie de garder des dettes toute sa vie. Alors son regard se retourna vers Römhen, et il accepta les vêtements qu'il lui tendait pour les enfiler sur son corps bien maigre pour qu'il remplisse totalement la chemise blanche et le bas qu'il lui prêtait. Il n'y avait sur son corps que des muscles mal alimentés mais utilisés à bon escient, croyez le ou non -les courses poursuites depuis tout petit dans les couloirs de l'orphelinat, ça paye. Mais malgré l'ampleur des vêtements, un certain réconfort s'introduisit en lui rien qu'à les enfiler, boutonnant la chemise jusqu'à ses clavicules. "Tant qu'on me vend pas aux enchères en mode objet tout neuf." Il essayait autant de se détendre que de le détendre par l'ironie.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty


Il y avait une certaine douceur dans le triton que lui-même ne devait pas soupçonner. Une tristesse qui lui rappelait alors la façon d’agir de feu son épouse et c’était peut-être pour ça qu’instantanément, il eut fait de le prendre son aile et de s’occuper de lui. Certains diraient que c’était de la bêtise couplée à de la naïveté, mais Römhen voulait croire qu’il y avait quelque chose de bienveillant dans toute cette démarche. Pendant qu’il était en train de chercher des habits saillants à son invité surprise, ce dernier lui posa une question qui lui parut étonnante. Römhen lui donnait alors un chemisier et un pantalon qui lui semblerait un peu grand mais c’était déjà ça et peut-être même ce qu’il avait de plus petit. Oui. Et toi un triton. L’intérêt de la réponse à cette question lui échappait, sans savoir alors quel était l’objectif de ces informations, Römhen en profita pour allumer une casserole et y jeter des bouts de viandes qu’il avait conservé, de légumes en tout genre et d’herbes qui auraient tendance à relever le goût. Il mélangeait le tout avec un fond d’eau et observait Ohriel toucher absolument à tout ce qu’il trouvait dans l’appartement. Parfois, Rö grimaçait, terrorisé à l’idée de voir certains objets de valeur se casser mais au fond de lui, il comprenait ce besoin presque viscéral d’apprendre à connaitre l’endroit dans lequel tu vis.

Puis vint au final la question sur sa dette. Soulevant un sourcil, c’est un sourire très léger qu’on pouvait apercevoir sur le faciès de Römhen. D’autant plus quand le gamin lui-même ironisait de la situation, alors, en croisant une jambe sur l’autre, un peu plus à l’aise parce qu’il était dans sa zone de vie, il commença. Tu vas m’assister pendant quelques temps. J’ai besoin de mains supplémentaires. Tout seul, il devenait de plus en plus débordé et la situation ne l’enchantait guère quand il devait partager sa vie entre les O’Dregi, l’œil d’Opale et son cabinet. S’il n’avait plus le temps même de voir ses amis, il était alors ridicule pour lui d’être tout seul. Tu seras logé, nourri, habillé. Mais tu travailleras gratuitement. Ce n’était même pas une question, pas non plus un ordre mais des consignes, comme si le contrat était acté, signé et rangé dans une boite prévue à cet effet. Et ça s’arrêtera quand je te le dirais. Il n’allait pas le tenir à la gorge pendant des années, bien évidemment, mais la somme qu’il aurait du verser pour les soins s’il avait été nobles se comptait en vingtaine de pièces d’or. Il se doutait bien qu’Ohriel était et/ou serait incapable de lui payer une telle somme alors le compromis lui semblait plutôt juste et même… trop beau pour être vrai. En fait, une partie de Römhen se disait qu’il pourrait au moins surveiller qu’il fasse bien ses exercices, tout en l’aidant à les pratiquer si nécessaire. Le soigneur se relevait en attendant la réponse de l’homme-poisson pour remuer son ragoût et il y ajoutait une pincée de sel et de poivre, mélangé avec des épices vertes qui rappelaient l’odeur des collines de son enfance où il allait chasser avec son père et découvrir le monde alentour. Il goûta le plat qui venait à peine de chauffer et savait très bien qu’il faudrait encore une bonne vingtaine de minute avant qu’il ne soit prêt.

@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ohriel Kelnae
Ohriel Kelnae

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 11/07/2019
✧ Orbes : 561
✧ Opales : 1592
✧ Faceclaim : Taehyung Kim
✧ Crédits : gekyume
fb / crush me up (Röhmen) Cb517b0d8fcf799a5d0c5c67a1f6ddda
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : (danseur, voleur, espion, serveur), Ohriel multiplie les emplois en tous genres nécessitants tous types de compétences. Il n'est pas surprenant de le voir se fourrer dans de mauvais draps.
✧ Idéologie : (neutre), il ne se soucie que de sa personne, ainsi que de celle de ses proches. Certains le disent égoïstes, d'autre logique.

fb / crush me up (Röhmen) Empty

CRUSH ME UP
ft. Römhen O'Dregi

La confirmation de son statut lui assura les raisons de sa guérison rapide au niveau de ses plaies minimes. Au moins avait-il la confirmation de ses soupçons. Lorsqu'il affirma que lui-même était un triton, il haussa les épaules, comme si c'était évident. Qui d'autre aurait des écailles sur la peau? Ce ne fut qu'en reposant une sorte de coffret à musique qu'il tourna vraiment sa figure vers Römhen, en l'observant cuisiner, son ventre se tordant de plus en plus au fil du temps et se rendant compte que cela devait bien faire trois jours qu'il n'avait pas mangé plus que deux bouts de pain une fois le soleil levé. Et la proposition que lui fait alors l'elfe lui parait aussi intéressante qu'absurde. "T'as besoin de mains supplémentaire et tu choisis quelqu'un avec une seule main disponible? Ironique." Son corps s'appuya contre la commode -ou peu importe ce que c'était- en sondant Römhen. Il ne comprenait pas bien. L'avait-il choisi car il savait qu'il ne pourrait refuser? Pensait-il vraiment que, s'il le voulait, Ohriel ne trouverait pas de moyen de s'échapper? D'un côté, il avait envie de se laisser tenter par la perspective d'une vie calme pendant quelques temps, mais, d'un autre, il se doutait qu'il passerait à côté d'occasion de se faire de l'argent, d'une manière ou d'une autre. Quoique, maintenant que son bras ne lui était d'aucune utilité pendant quelques temps, il doutait fortement que l'on veuille l'engager pour quoi que ce soit. Alors, il s'agissait probablement de sa seule perspective. Malin, finalement. "Et généralement, tu fais payer combien les gens qui viennent à ton cabinet?" Il avait beau être jeune, il s'était déjà fait assez arnaquer comme ça pour ne pas essayer de savoir combien de temps, environ, il devrait travailler avec l'elfe. Et il songea que personne ne ferait une telle proposition à qui que ce soit pour repayer ses dettes. Il souffla un peu, se doutant que, finalement, il y avait derrière cela plus qu'une histoire d'aide pour le travail, mais il ne se doutait pas que ses conclusions n'étaient pas forcément les bonnes. "J'accepte." De toute façon, il valait mieux, car il n'aurait aucune perspective, dans son état, s'il n'acceptait pas. Ou alors il ne ferait pas tous les exercices quémandés par l'elfe.

C'est en se décollant du meuble qu'il finit par s'approcher de la casserole et il resta là, un peu plus silencieux. Un peu calme, contrairement à son habitude, à regarder parfois l'elfe, parfois la rue quasiment vide par la fenêtre. Il semblait presque minuscule, assit là, sur le bord de cette fenêtre. Et il songea que c'était le bon moment pour lui demander, parce qu'après tout, ils allaient passer du temps ensemble à partir de maintenant, et, même si c'était une sorte de contrat, il avait pas trop envie de jouer à l'étranger avec Römhen. Même s'il voulait plus en savoir sur l'elfe qu'il ne voulait que l'elfe en sache sur lui. "Pourquoi tu m'offres cette opportunité à moi? T'aurais pu trouver un gars moins amoché pour faire le travail." C'était une simple constatation. Y avait des gars plus beaux que lui, et certainement plus aptes aussi. Maintenant que l'un de ses bras lui était à moitié inutile, il avait l'impression qu'il était réduit à ne rien faire. Heureusement était-il gaucher.



@Römhen O'Dregi / By. kooerry

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Römhen O'Dregi
Römhen O'Dregi

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 28/12/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 357
✧ Faceclaim : sam claflin
✧ Crédits : dark dreams.
✧ Peuple : Elfe
✧ Profession : soigneur au service de la reine, communément au service du peuple noble
✧ Idéologie : pro-couronne, fervent partisant d'eleryn, proche de la reine et médecin personnel pour le moindre mal
✧ Guilde : l'oeil d'opale, recruteur

fb / crush me up (Röhmen) Empty


Les sommes des personnes nobles qui venaient dans son cabinet avaient tendances à grossir davantage quand le bouche à oreille faisait son effet et que la populace riche de la cité constatait des dons et des compétences de Römhen. Evidemment, il s’était entrainé au sein de l’œil d’Opale à soigner des blessures, parfois loupant des sutures mais son apprentissage du terrain et de cet homme, dans cette contrée il y a longtemps faisaient office d’un savoir faire unique en son genre. Le soigneur remuait tout doucement le ragoût et son estomac grondait mais c’était celui du garçon sauvage qui chantait le plus fort. Cher. Ça dépend leur statut et leur capacité à financer. Parfois… un bon repas ou quelques œufs. Quand le foyer était modeste et que les bourses se faisaient bien trop légères. Römhen n’était pas le genre d’homme arnaqueur que l’on pouvait trouver dans certains coins d’Eredhel et il s’était fait une réputation à la hauteur de ses services. C’était bien aussi pour ça que la reine elle-même avait souhaité l’avoir à ses côtés pour le moindre problème qui aurait pu lui arriver.

Finalement, il acceptait, le jeune garçon. Parce qu’au fond, dans ce qu’il semblait deviner, Römhen voyait bien que c’était une opportunité que personne n’avait pu lui offrir. Il se penchait légèrement sur le plat et leur proximité réchauffa un peu le cœur de l’hôte de maison. C’était bête, ce n’était qu’une race mais elle avait l’avantage de lui rappeler une nuit d’amour qui avait pu durer une éternité dans son cœur et dans ses chairs. L’interrogation semblait même intéressante pour Ohriel qui n’avait pas de raison de croire à la bonne volonté de Römhen mais il prenait le risque pour un bout de pain et un peu de chaleur. Ce dernier réfléchit alors réellement. Pour quelles raisons ? Pour le souvenir perdu d’une femme morte bien trop tôt ou par une simple charité ? Mais s’il voulait être honnête, il fallait lui dire la vérité. Tu me rappelles quelqu’un. Une mélancolie dans la voix et voilà que les bulles du ragoût l’informait qu’il était prêt. Römhen s’attela alors à mettre la table, deux assiettes, deux fourchettes, deux couteaux et deux verres. Les serviettes sur le côté, il posa la marmite à table et s’empressa de verser le met odorant dans les coupelles immenses qui servaient de réceptacle. Mange doucement, Ohriel. Tu as subi de gros chocs, si tu t’empiffres, tu risques de tout vomir. Surtout après la mixture immonde qu’il avait du lui refiler pour ne pas qu’il perde pied pendant les soins.

Et le repas se fit dans un silence de mort. Pas des plus désagréables, au final. Il semblait même être plutôt naturel et malgré tout, il n’était pas si mauvais cuisiner. A préparer des potions et des fioles toute la journée, il avait appris à doser tout type d’ingrédient pour en faire ressortir les goûts et les effets. Il s’essuyait le coin des lèvres tout doucement après avoir fini la moindre goutte du plat et pencha sa tête vers Ohriel. Ressers toi, si tu le souhaites. Et pendant ce temps, Römhen se levait pour débarrasser son assiette. Le lendemain, sa femme d’appartement viendrait alors tout nettoyer et il n’aurait pas à le faire lui-même. Il se dirigeait vers une porte immense qu’il poussa. J’ai une chambre en face de la mienne. Elle est plus petite mais devrait faire l’affaire. Tu as une armoire. J’irais t’acheter des affaires dans les semaines à venir, pour l’instant, tu te contenteras des miennes. Il montrait du doigt une autre porte. Là, c’est la douche. Fais attention, elle est capricieuse, l’eau chaude vient à sa guise. Mais Römhen avait appris à se laver à l’eau froide, à force. Et là, ma chambre. qu’il toquait de la phalange pour lui montrer. Si tu veux lire des livres, il y a la bibliothèque derrière toi. Et s’il ne savait pas lire, Römhen lui apprendrait. Mais va te coucher dès que tu as fini, d’accord ? Tu as besoin de repos. Et il poussa la porte de sa demeure pour s’y enfermer. Jusqu’au lendemain matin.


@OHRIEL KELNAE
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


fb / crush me up (Röhmen) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
fb / crush me up (Röhmen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Opal Crown :: Halles commerçantes-
Sauter vers: