AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Bottins  Annexes  Animations  Flood  
Membres à l'honneur
Félicitations à Orion et Sjael !

Fermeture du forum
nous vous remercions pour cette
incroyable aventure
Ils sont attendus

-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag

Aller en bas 
AuteurMessage

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ebraheim Garäye
Ebraheim Garäye

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 08/08/2019
✧ Orbes : 198
✧ Opales : 1058
✧ Faceclaim : Luke Evans
✧ Crédits : toothie (avatar) | doomdays + riddarii (ic.) | FRIMELDA (signa)
The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag 3e0f4f009372cdef60a127a04a01a930
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : palfrenier & cocher | voleur
✧ Idéologie : Il esquive la question, c'est plus simple. Bon pas toujours, mais passons.
✧ Guilde : Le Serment des Ombre | Une ombre parmi les autres.

The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag Empty

The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light
Une bourrasque glacée s’engouffra à l’intérieur de ses vêtements alors qu’il continuait d’avancer jusqu’à sa destination finale, une moue déterminée, bien que conscient des problèmes qu’il était sur le point de s’attirer. Possiblement. Très probablement. Resserrant l’écharpe autour de son cou, il avisa d’un oeil maussade la voûte céleste, regrettant de ne pas y percevoir plus d’astres que le minimum. Sous la couverture duveteuse des nuages, les lunes restaient cachées en alternance, réduisant le champ de vision du commun des mortels s’ils ne possédaient pas de quoi s’éclairer. Le froid, pourtant habituel en cette saison, le rendait peut-être un brin plus maussade qu’à l’ordinaire, pour la bonne et simple raison que les os qu’ils s’étaient brisés par le passé décidaient d’être douloureux, tous en même temps, ou presque. Et quand on savait combien de fois il avait été immobilisé à cause de ça, on pouvait comprendre sa mauvaise humeur. D’autant plus quand il pouvait être chez lui, emmitouflé dans plusieurs couvertures, un vin chaud à ses côtés et dévorant autant de livres qu’il lui en était possible, avant de sombrer dans un sommeil sans rêves - l’espoir faisait vivre, disait-on. Mais non, ce soir, le Serment avait besoin de lui. Ou plutôt, Kydris avait une mission pour lui. D’où la certaine suspicion qui l’habitait.

L’avantage de la période rendait plus aisé de se fondre dans les ombres, pratique avec laquelle Ebraheim était plutôt familier maintenant, au grand dam de certaine personne faisant de nouveau partie de son entourage. Il se renfrogna encore plus, il y a eu une personne qu’il avait déjà trop déçu et il ne pouvait pas s’empêcher d’entendre sa voix pleine de reproches - à raison, vraiment - dans son esprit. Il n’aimait pas être autant tiraillé, alors il espérait que la nuit serait fructueuse. Elle avait plutôt intérêt à l’être en fait, sinon il allait simplement faire un détour par l’arène illégale de la Corne pour se détendre. Après, il sera question de lecture. Chacun à ses priorités, quoi. S’approchant finalement du lieu de rendez-vous, il prit une grande inspiration, grimaçant sous l’effet du froid s’infiltrant dans ses poumons - rien à faire, on le trouvait partout ce fourbe - et s’approcha, en l’attente de la Chimère. Il croisait les doigts pour que ses ne lui attirent pas la masse d’ennuie, pour changer. Il n’avait pas besoin d’aide pour s’en attirer, d’ailleurs, mais ça, c’était une autre histoire.
the opal crown - our stories are not yet legends
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Tuhrag Nalik
Tuhrag Nalik

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 04/10/2019
✧ Orbes : 61
✧ Opales : 224
✧ Faceclaim : Toni Mahfud
✧ Crédits : HOODWINK (avatar), ASTRA & VOCIVUS (signa)
✧ Peuple : Changeforme
✧ Guilde : Chimère chargée du recrutement pour le Serment des Ombres.

The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag Empty

Il n’était pas inhabituel pour lui de marcher dans les rues du cercle de la noblesse sous sa peau d’elfe, mais il l’était lorsque le soleil quittait les cieux et que les lunes prenaient possession de la voûte qui les surplombait. Même si sa présence dans les rues à une heure si tardive pouvait faire naître des soupçons sur ceux qu’elle aurait pu croiser, marcher dans l’obscurité, la tête baissée, n’aurait fait qu’attirer plus encore les regards, aussi marchait-elle le plus silencieusement possible tout en restant bien en vue, le visage impassible — quoiqu’un petit sourire trônait sur son visage, incapable de le faire disparaître.

Toute la journée durant, elle avait eu cette irrépressible envie de s’amuser un peu. Il lui avait été impossible de sortir la peau du nain, alors qu’elle faisait acte de présence parmi les nobles, mais ce jour-là, elle n’avait pas réussi à masquer son impatience face aux débats puérils des privilégiés qui l’entouraient, se surprenant bien trop de fois à lorgner sur les bijoux et autres objets de valeur qui l’avaient entourée. Alors, elle avait décidé d’envoyer un message discret à l’une de ses Ombres — sa préférée, à vrai dire, même si elle mourrait plutôt que de l’avouer. C’était l’une des plus anciennes, l’une des premières à avoir rejoint leurs rangs, en qui l’elfe avait confiance — le plus qu’une femme trahie et méfiante pouvait avoir confiance —, mais c’était aussi celle qu’elle adorait tourmenter, qu’elle adorait mettre à l’épreuve… et ce soir n’allait pas faire défaut.

A mesure que ses pas la portaient vers le lieu de rendez-vous, son sourire se faisait plus franc, et lorsqu’elle s’en rendit compte, elle se contraignit à un masque joueur, mais fermé. Son Ombre était déjà là, l’attendant dans le froid mordant qui avait plongé la capitale dans un souffle d’hiver glacial. Sans pouvoir s’en empêcher, ses réflexes prirent le dessus : elle était obligée de jouer un peu avec cet homme avant même de l’avoir approché, peut-être un peu pour le préparer à ce qui l’attendait, surtout pour se détendre après sa journée auprès des nobles carnassiers. Alors, sachant qu’elle n’avait pas été vue, toujours sans un bruit, elle imita son Ombre et rejoignit l’obscurité ambiante, observant son voleur pendant de longues minutes, sachant que l’heure du rendez-vous approchait, sachant que l’heure du rendez-vous était atteinte, sachant que l’heure du rendez-vous était dépassée. Elle l’observa tenter de se réchauffer, jeter des coups d’œil à sa recherche, probablement se demander ce qu’elle faisait, si elle viendrait.

C’est lorsqu’elle sentit que sa patience avait atteint ses limites — et que la sienne ne demandait plus qu’à sortir — qu’elle décida de se montrer, un léger sourire sur le visage. « Eby, trésor, tu sembles frigorifié. » Ses vêtements coûteux lui permettaient quant à elle de ne pas trop souffrir du froid — ou peut-être était-ce l’amusement qu’elle ressentait à l’idée d’envoyer Ebra au milieu d’un véritable capharnaüm —, une sensation qui ne lui manquera jamais. Pour ne pas rendre son voleur méfiant, elle agit comme en temps normal, sortant d’une poche intérieure une enveloppe avec une unique adresse, une maison huppée dans le quartier des humains, qu’elle tendit à son Ombre, l’œil pétillant. Mais avant qu’il n’attrape le bout de papier, elle ajouta dans un murmure « Ça fait un moment que je ne me suis pas dégourdie un peu. » Elle relâcha l’enveloppe, le coin des lèvres relevé. « Je viens avec toi. » Son bras retomba le long de son corps pour retourner dans sa poche agréablement chaude sans qu’elle ne quitte le regard du brun devant elle. « J’espère que ça ne te dérange pas. »

sous les traits de Kydris A'salaei:
 

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Route
✧ Inventaire:
✧ Relations:
✧ Répertoire RP:
Ebraheim Garäye
Ebraheim Garäye

- our stories are not yet legends -
✧ Inscription : 08/08/2019
✧ Orbes : 198
✧ Opales : 1058
✧ Faceclaim : Luke Evans
✧ Crédits : toothie (avatar) | doomdays + riddarii (ic.) | FRIMELDA (signa)
The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag 3e0f4f009372cdef60a127a04a01a930
✧ Peuple : Sirène
✧ Profession : palfrenier & cocher | voleur
✧ Idéologie : Il esquive la question, c'est plus simple. Bon pas toujours, mais passons.
✧ Guilde : Le Serment des Ombre | Une ombre parmi les autres.

The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag Empty

The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light

La patience était une vertu, disait-on. Si tel était réellement le cas, Ebraheim pouvait être relégué au rang de saint, en toute modestie, bien sûr. Il en fallait, après tout, pour commettre vol après vol et ne pas se faire prendre, vivre aux côtés de pirates tous plus impatients les uns que les autres – vraiment, il se demandait encore comment Früch n’en avait pas jeté plus d’un par dessus bord, avec le recul qu’il pouvait réellement prétendre avoir, maintenant –, l’apprentissage de la lecture s’ajoutait à la liste, bien entendu. Alors effectivement, il possédait la patience d’un saint. L’image, un brin forte, n’en restait pas moins dénuée d’une vérité troublante, même s’il n’y avait rien de saint à dérober les biens d’autrui, alors disons qu’il était un saint dans sa catégorie, si ça pouvait défroisser les plus pieux. Non pas qu’il en avait quelque chose à faire, mais passons. Ebraheim poussa un énième soupir, alors qu’il voyait disparaître les fissures dans la roche du mur se trouvant à quelques pas de lui, à mesure que la nuit recouvrait réellement la capitale. Un froncement de sourcils agacé barra son front alors qu’il expirait, un nuage de fumée se dissipant rapidement. Si la patience était une vertu, le manque de ponctualité était un péché, décida-t-il, cette pensée faisant écho à de si nombreuses identiques lorsque son esprit se tournait vers Kydris. Il frotta ses mains entres elles, dans un geste vain de se les réchauffer, avant de les remettre à l’abri les poches de son manteau, sans doute un peu léger pour la saison, puis roula des yeux en entendant un rythme de pas reconnaissable derrière lui. « Eby, trésor, tu sembles frigorifié. » Pourquoi fallait-il qu’on esquinte toujours son prénom ? Eby, on aurait dit nom d’un mauvais alcool. « Quel sens de l’observation. T’as dans l’optique de me filer ta cape ? » Rétorqua-t-il sur le même ton. La proposition en elle-même était d’un ridicule sans nom, compte tenue de leur stature diamétralement différente. Après plusieurs années à se côtoyer, il pouvait se permettre cette liberté alors que d’autres y risqueraient de s’attirer quelques problèmes. Enfin, l’un dans l’autre, Kydris trouvait toujours un moyen pour qu’il finisse dans la mouise et ce depuis le tout début de cette fructueuse relation.

Par la suite, il l’observa sortir une enveloppe, banale, mais son attention était fixée sur le visage de la Chimère et il mentirait en disant apprécier ce qu’il y détectait. « T’es trop guillerette. » grommela-t-il, alors qu’elle l’empêchait de s’en saisir. Ça n’augurait rien de bon, ça. Mais paradoxalement, il ne pouvait s’empêcher d’y trouver une sorte d’amusement. Un défi personnel à atteindre à chaque fois qu’elle décidait de s’amuser à ses dépens, ce qui arrivait plus ou moins fréquemment. Après, il se pouvait qu’il se fasse des idées, après tout, il lui était déjà arrivé de croire que le pire arriverait alors que, pourtant, ça n’avait pas été le cas. Voilà le gros problème avec sa vieille amie – il se ferait arracher la langue avant d’émettre cette pensée à haute voix, ce qui, par le fait, rendrait la chose à avouer bien plus compliqué –, ça restait encore bien difficile de la lire clairement, donc il subissait avec un fatalisme nonchalant. « Ça fait un moment que je ne me suis pas dégourdie un peu. » Il ne l’interrompit pas, pouvant pratiquement deviner ce qu’elle prononcerait ensuite, se saisissant simplement de l’enveloppe. Il patienta, encore, un sourire mi-amusé, mi-blasé, jusqu’à ce qu’elle prononce les paroles fatidiques, « Je viens avec toi. J’espère que ça ne te dérange pas. » Il roula des yeux et arqua un sourcil, « Oh, parce que tu me donnes le choix, vraiment ? C’est inhabituel, t’es certaine de ne pas avoir pris un coup de froid ? » Qui aime bien, châtie bien disait-on, non ? Il secoua la tête et s’approcha de l’unique lanterne qui éclairait la ruelle pour y lire l’adresse, après quoi il la fit brûler, les mots ancrés dans son esprit alors que les flammes dévoraient le papier. Il lui lança un regard par-dessus son épaule, « Tu t’ennuies à ce point, avec les jeunots, hein? » Après quoi, ils se mirent enfin en route sur la destination décider par la Chimère. Pour le meilleur et pour le pire.
the opal crown - our stories are not yet legends
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The other cats will all commence, congregatin' on the fence, beneath the alley's only light | Tuhrag
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Opal Crown :: Vieux Aramoor-
Sauter vers: